Le blog d'une Dramavore

NUMBER26 où comment payer 0€ frais de banque en Corée et partout ^^ !!!

No26 facebook opengraph

L'un des plus gros problème en Corée c'est que l'on passe la plupart de notre temps à dépenser de l'argent, et ce, quel que soit les raisons (hébergement, nourriture, shopping, surtout du shopping). La première fois que je suis venue à Séoul mon seul recours pour payer le moins de frais bancaires possible ( CE Retrait 3,20€ + 2,80% / Achat 7€ + 2,80% de la somme) c'était de sortir de grosses sommes et de me balader tout le temps avec, ce qui n'est pas génial du tout. Et cela est valable pour toutes les cartes bancaires sauf les platinum et autre VIP... Autant vous dire que la plupart d'entre nous sont dans cette même galère. Jusqu'au jour où je suis tombée sur une annonce qui m'a de suite semblée louche parque que trop belle pour être vraie, une banque inconnue au bataillon proposerai GRATUITEMENT un compte et une carte Mastercard qui permettrai de sortir des devises et payer sans RIEN de plus !!! Incroyable ! Après moult recherche sur toute la toile pour trouver le loup, je ne suis pas tombé dessus où il est super bien caché, en attendant j'ai tenté ma chance et j'ai testé pour vous la banque allemande NUMBER26.

https://number26.eu/fr/

Pour commencer le mieux est que vous alliez jeter un œil aux sites qui m'ont convaincus, il font ça tellement bien !!

http://lesacados.com/ne-plus-payer-de-frais-bancaires-en-voyage

http://www.antoineguilbert.fr/avis-number-26-banque-ligne-moderne/

http://b0b.fr/2015/12/26/number26/

Ma propre expérience // L'inscription

Rien de plus simple, il vous faut :

- être résidant européen et avoir plus de 18 ans

- Un smartphone

- Une TRÈS bonne connexion internet

- Votre passeport

- Une pièce tranquille bien éclairée mais sans lumière directe

- Un minimum de notion d'anglais parce que TOUT est en anglais :)

Les étapes :

- Installer l'application Number 26

- Suivre toutes les étapes demandées par l'app

- Vous allez être mis directement en relation avec un opérateur, vous n'avez qu'à suivre ses instructions (date de naissance, lieu de naissance, votre passeport, etc.)

- Bravo !! Vous avez reçu votre nouveau IBAN vous pouvez maintenant vous empresser de le rajouter à vos comptes bénéficiaires de votre propre banque. N'oubliez pas de le signaler à votre banque (par tel ou au guichet) parce que par défaut les comptes en dehors de France sont bloqué, et cela prends plusieurs jours à se débloquer. Vous pourrez alors faire un virement dés la réception de votre carte, qui lui aussi prends au moins 24H, oui tout est long en France ^^.

- 4 à 6 jours en suivant votre inscription vous recevez votre superbe carte sans code ni rien, mais pas d’inquiétude !

- Sur votre smartphone, allez dans votre compte Number 26 et là il vous suffit de valider votre carte, configurer votre code de carte (oui, celui que vous voulez !!!) et d'activer les options d'achat et de retrait.

- La première fois, retirez de l'argent à un distributeur, ne faîtes pas un achat ! Et si ça ne marche pas essayez-en un autre, moi ça a marché à la deuxième banque.

- Partez à l'étranger et faîte vous plaisir !!

Mon Avis

Mais c'est génial !!!!!!! Je suis maintenant depuis deux semaines en Corée, je paye tout avec ma carte, petite comme grosse somme et je reçois dans la seconde une notification d'achat ou de retrait sur mon téléphone en euro avec le taux de change du jour même !! Magique !! Aucune surprise jusqu'à maintenant, et c'est vraiment agréable de ne plus se poser de question sur combien les choses vont vraiment nous coûter, puisque dans la seconde on le sait :). Ce que j'aime aussi c'est que ce n'est pas une carte de crédit, mais une carte de débit, vous n'avez aucune possibilité de faire de découvert, vous ne dépensez que ce que vous avez sur votre compte Number26. Et si pour n'importe quel raison vous perdez votre carte, vous pouvez la désactiver immédiatement, pas besoin de passez des heures au téléphone.

J'ai contacté le service client parce que bêtement j'ai essayé d'activé ma carte lors d'un achat (Un retrait c'est mieux) et ils m'ont répondu en quelques heures, de manière très sympathique et très ouverte, alors si vous avez la moindre question n'hésitez pas, ils sont là.

Les trucs négatifs

- Tout est en anglais, si cela ne me pose pas de problème, cela risque d'en rebuter certain mais une version française est en cours.

- La carte est transparente et noire, autant vous dire que la retrouver au fond d'un sac est mission impossible ;)

- Il manque un onglet devises dans l'app, pour avoir le cours des devises, ce serai génial !

- Nan mais c'était vraiment pour trouver des trucs négatifs ;) 

 Alors convaincu ? 

 Si vous avez des questions n'hésitez pas.

Commentaire (1) Clics: 820

KOREA 2016 // CHAP 3 // Quitter son job, démission, congé sans solde ou congé sabbatique ?

PicsArt 01 09 10.39.37

Avoir une envie une voyager, c’est bien, en avoir les moyens et la capacité de le faire c’est une autre affaire… Qui dit partir à l’aventure dans une contrée lointaine associe souvent cela à des souvenirs et des rencontres inoubliables… Certes. Dans nos rêves, notre futur séjour est surtout une façon de voir l’herbe plus verte chez le voisin… Mais d’une manière ou d’une autre vous allez rentrer chez vous, dans votre famille, chez vos amis, dans votre patelin local où rien n’aura changé. Que se soit définitivement ou pour quelque temps. Et si un voyage ça se prévoit, un retour se réfléchi aussi. C’est même d’ailleurs le plus important. Si le voyage est une nécessité c’est qu’il va influer sur vous et vous changera, de l’intérieur comme de l’extérieur. A votre retour, vous ne serez plus le même.
Personnellement, je n’exige rien de ce séjour en Corée mais j’en attends beaucoup à mon retour, me sentir humainement et culturellement plus riche, plus apaisée, sans regret…
Bref on ne part pas pour un séjour de 6 mois ou plus sur un coup de tête, et ça, même si vous êtes Crésus. Du moins si vous avez une once d’instinct de préservation vous vous poserez la question de ce que vous ferez à votre retour. S’il vous restera de quoi vivre, si vous aurez encore un toit, des proches, etc.

Pour ma part je suis en CDI dans une petite agence de com. Ils ont bien compris (et entendu) que ce break était vital, pleurer en bossant, ce n’est pas cool… La décision de démissionner de l’entreprise était une solution, mais j’aime trop mes collègues pour en arriver là, alors m’ai venu l’idée d’un bon break et donc de poser un congé et revenir à mon poste plus tard. Quitter un CDI, aujourd’hui, n’est pas un bon plan surtout dans les métiers de la com où les places sont chères. Mais c’est aussi prendre le risque de vraiment galérer à votre retour, parce qu’un trou dans un CV, aligné avec une démission, ça ne fait pas bon ménage….

J’ai donc demander un congé de 6 mois, et là la grande question, congé sans solde ou congé sabbatique ?
La différence me semble assez simple, soit vous avez droit à un congé sabbatique (vous répondez à tous les critères), soit votre boss est cool et vous prenez un congé sans solde.
Sur ce site, vous avez toute l’explication en détail de la différence entre les 2 et que choisir selon votre cas :

http://lesglobeblogueurs.com/conge-sabbatique-sans-solde-voyage-tour-du-monde/

Bref, quitter son travail en toute légalité et en douceur, c’est possible, le tout est de le prévoir. Il ne faut pas oublier qu’au-delà des frais de votre séjour, vous n’aurez pas non plus de rentrée d’argent, et que votre poste doit encore exister à votre retour.
En bref, il faut prévoir suffisamment d’économie pour votre séjour, et pour les « cas où » mais aussi assurer que votre boulot continue sans vous. J’ai posé mon congé sabbatique 8 mois à l’avance, Je ne suis pas indispensable mais j’ai prévenu histoire de ménager mon équipe, trouver un remplaçant, et ranger ma pagaille ^^.


Alors si vous avez encore des hésitations sur comment quitter votre travail pour faire un break, vous avez des solutions, à vous de rassembler votre courage !!

Soyer le changement que vous voulez être.

Commentaire (0) Clics: 718

Korea 2016 // Chap 2 // La préparation d'un voyage en Corée

info

Pour illustrer mon préparation de voyage, j’aimerai m’inspirer de la vidéo d’Amelie Nari, une blogueuse/youtubeuse géniale qui vit actuellement en Corée et qui est plein de bons conseils ;). Je vous conseille d'ailleurs de vivement la suivre !


Vidéo d'Amélie Nari // Préparer son départ en Corée (ou ailleurs)

Petit jeu de question / Réponse


 1// Connaitre le pays (faire un petit séjour)

Je suis partie une dizaine de jour lors d’un voyage organisé avec le Kpop Life Magazine // Let’s Go to Seoul 2. C’était super, intense et complet, peut-être un peu trop ^^, j’avais eu le sentiment de tout survoler sans vraiment en profiter mais je fus ravie avec une envie débordante de revenir, pour beaucoup plus de temps.

2 // Un projet
Je regarde des dramas à longueur de journée, alors quand je me suis demandé ce que je pouvais bien faire en Corée, apprendre le coréen m’a semblé évidant. Même si je ne comprendrai pas tout, j’aurai au moins les bases pour aller plus loin. Apprendre toute seule c’est juste pas possible, je n’y arrive pas -_-. Ma prof particulière 박유진 que j'ai trouvée (dans mon tout petit patelin) m'a bien aidé mais faute de pratique, j'oublie aussi vite que j'apprend, pathétique... Après moult recherche et comparatif mon choix s’est porté sur le centre de langue de l’université pour femme de Ewha. Un premier niveau de coréen en 3 mois à mon arrivée à Séoul. Ce qui me permettra je l’espère d’échanger un peu plus le reste de mon séjour.

3 // Essayer d’avoir un visa de travail
Pour les diplômes c’est ok, j’ai un master 2, mais c’est mon âge qui ne va pas, je n’ai plus droit au PVT et trouver le visa qui va bien ce n’est pas « simple », avez-vous déjà essayé d’appeler l’ambassade à Paris ? Bref, le visa, c’est un problème… Je vais bien tenter un Working/ Holiday H1 mais je n’y crois pas trop. Ce qui est bien dommage, aillant peut-être moyen de travailler là bas :/.

4// Avoir des économies
J’économise depuis 2011, ce qui fait pas mal d’année et le shopping à Séoul est tellement une tuerie que dès que j’hésite à acheter quelque chose, je me dis que je trouverai mieux en Corée…

5 // Avoir des contacts coréens ou des amis français
Actuellement mon seul contact coréen concret est Alice de W2Beauty, avec qui je travaille depuis 2013. Elle est adorable et il me tarde de la rencontrer enfin pour de vrai ^^ !
Parmi les gens que j’aimerai vraiment rencontrer, je compte tous les blogeurs/youtubeurs français qui vivent actuellement en Corée. Je suis leurs aventures depuis un moment et même si je n’ai jamais osé prendre contact je serais ravie de passer un moment avec eux ;)
Je cite :
Sninnarie en Corée
Nunaya
Les Secrets de Séoul
Ooh lala Séoul
Live My Korea

5// Ne pas mettre fin à un CDI

Décision difficile de quitter ou pas un boulot auquel vous consacrez les 3/4 de votre temps, et qu'après tout j'y passe à la fois des supers moments (merci les collègues) mêlés à des situations cauchemardesques. Bref, je n'avais pas envie de démissionner mais j'avais aussi un besoin vital de partir. J’ai posé un congé sabbatique que mon boss n’a pas discuté. 2016 risque d’être une année bien difficile pour le secteur de la communication… Mais je pense qu’il sera content de me voir revenir !!

6// Je reste 6 mois
Ma date de retour est calée pour août 2016. Après un petit tour de Séoul avec mon homme, curieux de comprendre le pourquoi du coment de cette passion débordante pour le pays du matin calme ^^

7 // Les logements
Pour arriver en douceur et avoir un point de chute, j’ai fais une demande de chambre universitaire à Ewha pour les 3 premiers mois, mais le reste de mon séjour est encore dans le floue total... Les propositions sont le bienvenue ;)

8 // Ne pas emmener toute sa maison
Ça c’est la partie difficile, je suis une pro des valises remplies de "juste aux cas où" !! De toute les manières je serai limitée à ce que je serais capable de porter… Sans compter tous les petits cadeaux que je compte ramener pour mes futurs amis locaux.

9 // Originaux des diplômes
C’est toujours gênant de se balader avec des originaux mais bon, en France la copie suffit…

10 // Billet aller-retour modifiable
Je ne mets pas à l’écart que peut-être malgré tout mon enthousiasme, je commence à vivre un vrai cauchemar au bout de quelques mois en Corée, et que l’envie de rentrer me traverse l’esprit. Dans le doute, effectivement, je pourrais changer mon billet. C'est un peu plus cher, certes mais nécessaire.

11 // Passeport valable OK 
Un conseil refaite votre passeport en été, c'est super rapide !!

12 // Animal de compagnie
RIP ma petite Oupy, snif…

"Nous nous sentons en paix après chaque décision prise, même si elle est mauvaise"

Rita Mae Brown

Commentaire (0) Clics: 1613

Korea 2016 // Chap 1 // Une envie de faire un bon break

C’est là où je vous raconte ma vie ^^

Mad Oupy 1998

J’ai 32 ans et un travail à temps plein éreintant. Le taff dans la communication, accrochez-vous !

Il y a un an je perdais ma petite chienne qui m’avait accompagné depuis 17 ans, mon bébé, ma bouffé d’oxygène... Si le projet de partir à long terme en Corée ne date pas hier (2011) j’ai choisi de choyer ma petite Oupy tant que je le pouvais dans sa fin de vie. Un combat contre la maladie perdu d’avance mais dont je ne garde aucun regret. Il m’a bien fallu une bonne année pour mettre en place mon projet de quitter travail, maison, homme, famille pour 6 mois. Partir pour plus de 3 mois à l’étranger est loin d’être simple (pour moi) et si vous voulez partir sereinement autant prendre de l’avance !


Pourquoi la Corée ?
Travel

Ai-je vraiment besoin de vous dire que je suis une fanatique des dramas Coréens ?
Pourtant rien ne me destinait à aimer la Corée. J’ai des origines vietnamienne, birmane, brésilienne italienne, j’aurai pu être fasciné par tant d’autre pays et culture que je ne m’explique pas non plus pourquoi la Corée me touche autant. Si les dramas ne sont pas le reflet de la vraie vie, la culture, la gastronomie, le mode de vie à la coréenne m’ont de suite parlé, et lors de mon premier voyage en 2012 à Séoul ce fut une révélation, ce pays est fait pour moi ^^ ! Ces rues pleines de surprises qui respirent la vie quelque soit l’heure, les streets food, ces marchés où vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber…

L’idée de faire un break n’est pas nouveau mais la destination n’a jamais été claire, il fut un temps c’était le Japon, fan d’animé de la première heure, mais je trouvais que ce pays un peu trop « contraignant », il y avait Taiwan mais la langue me paraissait insurmontable, la Birmanie aurait été sympa mais rien n’est simple là-bas. Il y avait aussi le Canada, mais pour y avoir voyager rien ne m’avais vraiment intéressé. En 2009, j’ai découvert la Corée et ce fut le coup de cœur, la langue, la gastronomie, la culture tout me paraissait familier.


Pourquoi un break ?
MAAAD

Parce que je n’en peux plus de ce rythme de vie où j’ai la profonde conviction que je passe à côté de tellement de choses importantes que j’ai le sentiment que si je ne parts pas maintenant, demain je n'en serais plus capable, j’aurai perdu mes dernières miettes de courage...

Il y a un temps pour tout, et il est temps de mettre les voiles ^^. Si je peux vous donner un conseil, faîtes-le avant vos 30 ans, c’est vraiment plus simple !

"On ne regrette que ce qu'on n'a pas fait."

Marcel Proust

Commentaire (0) Clics: 1505

Korea 2016 // Je me présente ^^

portrait MAD

Bonjour à tous !! Je me rends compte que depuis que j’ai ouvert ce blog en 2009 je ne me suis jamais vraiment présentée, alors voilà, avant de vous parler de mon projet de voyage, je m’y mets ^^

Prénom : Marie-Anne
Surnom : Madoupy ou MAD
Âge : La trentaine bien tassée
Origines : Très variée voir ultra-international mais globalement béarnaise.
Métier : Directeur Artistique / Graphiste spécialisé dans l’évènementiel
Citation favorite : « Un jour j’irai vivre en théorie parce qu’en théorie tout se passe bien »
Je me dis souvent : « Ce n’est pas grave, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions… »
J’aime : ma petite vie dans le Béarn, rire avec mes amis & collègues, regarder des dramas jusque très tard, tester des nouveaux cosmétiques, me peindre les ongles, créer des choses plus ou moins réussies, voyager, manger et partager tout çà...
Je n’aime pas : être sous pression, le gingembre, le vent dans les oreilles, les gens qui ne s’aident pas, ne pas trouver le temps de faire les choses et me laisser ensevelir par mon travail…
Signe particulier : les cheveux très, très très long.
Je rêve : d’aller au bout de mes projets…
Ce que j’attends de ce voyage : faire de belles rencontres et faire le plein d’idée et de nouveauté.

"Et vous quand avez-vous pour la dernière fois fais une chose pour la première fois ?"

Commentaire (0) Clics: 1922